mesures de protection prises par la France suite à la menace du H5N1.

Publié le par ryback

Le premier ministre, Dominique de Villepin,  a décidé aujourd'hui d'augmenter les réserves de médicaments anti-viraux et de vaccins pour faire face au risque d'épidémie de grippe aviaire et de renforcer les dispositifs de contrôle sanitaire dans les aéroports, selon un communiqué de Matignon.

"Les réserves de médicaments anti-viraux, de vaccins et des moyens de protection individuelle de la population seront portées aux niveaux requis pour assurer la santé de tous les Français en cas de pandémie", a indiqué Matignon, sans chiffrer ces niveaux. "Les réserves de masques de protection seront immédiatement accrues pour atteindre 200 millions d'unités au début de l'année 2006", est-il seulement précisé.

Le risque est jugé faible à ce jour. Note de ryback: Aucun cas actuel rapportant la présence du virus H5N1 en france. 

Ces annonces ont été faites à l'issue d'une réunion à Matignon, présidée par M. de Villepin, en présence d'une dizaine de ministres, pour "faire le point sur les mesures de prévention existantes" face à "l'épizootie de grippe aviaire qui touche l'Asie du Sud-est et l'Asie centrale".

Tout en rappelant que le "risque de propagation en France était faible à ce jour", le communiqué de Matignon a souligné l'importance d'une démarche de prévention, sur laquelle le président Jacques Chirac a aussi insisté ces derniers jours.

La réunion visait, de ce point de vue, à "améliorer le plan de pandémie grippal" adopté en octobre 2004, a indiqué le ministre de la Santé Xavier Bertrand à son issue. "A partir du moment ou il y a un risque, nous devons nous préparer. C'est ce que le Premier ministre a demandé ce matin", (principe de précaution)a ajouté le ministre.

Commenter cet article