conseils aux touristes se rendant à destination des zones à risque.

Publié le par ryback

éviter tout contact avec les volailles vivantes et les porcs notamment sur les marchés et dans les élevages; de grandes quantités de virus ont en effet été isolées dans les excréments des animaux infectés.

ne pas importer d’animal vivant de ces pays, notamment des oiseaux exotiques.

observer scrupuleusement les règles d’hygiène: se laver fréquemment les mains et en tout cas chaque fois après avoir touché des animaux morts ou vivants.

s’assurer que viandes et œufs des régions affectées soient cuits à 70 C° minimum (température interne du produits à consommer); les virus de la grippe aviaire survivent bien à la température ambiante et à basse température, même congelés. Par contre ils sont détruits par la chaleur.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article