EGYPTE: Une femme de 25 ans positive au H5N1.

Publié le par ryback

Aujourd'hui, nous apprenons qu'une jeune femme égyptienne de 25 ans a été testée positif au virus H5N1.

Ce dernier cas fait monter le nombre de cas humain à 38 pour ce pays.

Il semblerait que la cause de l'infection soit d'origine aviaire.

source complète: reuters

Publié dans H5N1 EN AFRIQUE

Commenter cet article

nativelle 06/08/2007 07:34

Les vaches pâturent parmi les excréments humains OUI c’est réel, cela ce passe à Cabourg. L’état vous oblige vous ‘les hommes de la terre’ à respecter des normes drastiques. Dans une zone humide vous ne devez pas faire ceci ou modifiez cela, on vous casse les pieds pour le simple fait de planté un poteau dans une ZNIEFF, attention de ne pas déposé du fumier trop prêt d’une habitation, il faut que vos installations soit parfaitement aux normes etc. Mais à côté de cela, les pouvoirs publiques font tout le contraire : un exemple réel : La communauté de commune de l’estuaire de la dives, ‘14390’ elle, elle a le droit de rebouché des fossés, arraché des plantes protégées, rencaissé des herbages dans une zone humide toujours en ZNIEFF, d’organisé une pollution irréversible (lessives, javel, huile de vidange, sacs poubelles entiers ou crevés jetés directement dans les cours d’eau etc.) et même d’y construire. Cette communauté de commune a le droit de faire ce quelle veut et personne ne dit quoi que se soit. Pourquoi ? Cette information est la stricte vérité et n’est qu’un aperçut de la catastrophe, les agriculteurs de coin sont écœurés et ne peuvent rien faire, regardez cette page http://perso.orange.fr/varaville.cabourg/ La Diren ne dit rien, le préfet non plus pnativ@voilà.fr

Mike D 26/07/2007 07:15

Greetings from Berkeley, California.
Just thought I'd share with everyone that scientists at UC Berkeley have recently discovered that Diindolylmethane (DIM) from Brassica vegetables has been found to have potent anti-viral properties through immune modulation and is currently under investigation as a therapeutic for the pandemic flu virus.
References:
http://www.diindolylmethane.org
http://www.activamune.com/diindolylmethane_dim_immune_activation_data_center.htm
 
 

ryback 26/07/2007 18:32

thanks

Dr Michel S.F.Vermeulen 23/07/2007 14:59

Un pauvre malade de plus, mais combien ignorés ????On peut être malade par leH5N1, pour finir souvent par en mourir, et cela sans être testé positif par un quelconque labo homologué. Comment ? Pourquoi ?Parce que l\\\'on ne trouve que ce que l\\\'on cherche, et pour cela il faut un contexte de dépistage adéquat, là où la fatalité d\\\'une population pauvre face à la mort n\\\'a pas de place....Le même raisonnement peut s\\\'appliquer pour un début d\\\'épidémie humaine. Il suffit pour cela de penser aux nombreuses îles lointaines, avec ses coins et recoins isolés du monde, comme par exemple l\\\'Indonésie. Egalement, on peut imaginer tous ces nombreux villages perdus des pays pauvres dans des petits coins de forêt, de savane, de montagne himalayenne, sans infrastructures sanitaires ni soins accessibles si ce n\\\'est "quelques sorciers guérisseurs". Ceux qui n\\\'ont jamais voyagé et vécu dans ces pays, ne peuvent s\\\'imaginer la naiveté et l\\\'éloignement de pensée de nos pays vis à vis de ces réalités troublantes, silencieuses et pernicieuses,En quète de vérités scientifiques,  nos experts européens et d\\\'outre-atlantique travaillent dans des bureaux, derrière des écrans couleurs plasma d\\\'ordinateurs. Ils recoivent une abondance  de chiffres, de  courbes de  rapports , issus de l\\\'étude èpidémiologique officialisée des pays touchés par le H5N1, pour évaluer et suivre les situations à risque.Malheureusement, je crains que les statistiques découlant des différentes données de l\\\'écran sont biaisée.Pourquoi ???Réponse : "On ne trouve que ce que l\\\'on peut  (to be abble to)  chercher,et ce que l\\\'on veut trouver   !!!" Bien amicalement  Doc Doc