Vaccin pré-pandémique: 6 pays recevront des subventions pour en assurer la production.

Publié le par ryback

Dans le cadre d'un effort pour assurer un accès plus équitable à un vaccin contre une grippe pandémique, six pays en développement ont reçu des subventions pour mettre sur pied une capacité nationale de fabrication de vaccin contre la grippe.

Ces pays sont le Brésil, l'Inde, l'Indonésie, le Mexique, la Thaïlande et le Vietnam.

Chacun de ces six pays recevra jusqu'à US $2.5 millions de la part des gouvernements du Japon et des Etats-Unis. 

"Il est impératif que la communauté mondiale collabore en vue d'assurer un accès plus équitable à un vaccin  dans l'éventualité d'une pandémie. Nous partageons tous la responsabilité de protéger la sécurité de la santé mondiale," a déclaré le Dr David L. Heymann, Sous directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour les maladies transmissibles.

 "La sécurité de la santé publique mondiale ne peut être assurée que si l'on aide les pays en développement à renforcer leur capacité d'accéder aux vaccins contre la grippe pandémique ainsi que de protéger leurs populations."

"L'accroissement de la production de vaccin contre la grippe par les pays en développement est doublement profitable en termes de vies sauvées. Si une pandémie survenait, les lignes de production de ces installations pourraient être transformées pour fabriquer des vaccins basés sur la souche pandémique", a déclaré le Dr Marie-Paule Kieny, Directeur de l'Initiative OMS pour la recherche sur les vaccins.

"La capacité actuelle de fabrication du vaccin contre la grippe sur le plan mondial est loin de protéger les 6 milliards d'habitants de notre planète en cas de pandémie"

Il faudra au minimum entre trois et cinq ans aux pays récipiendaires de ces subventions pour commencer à produire des vaccins localement.

D'ici là, ces pays auront besoin d'aide à plus court terme pour s'assurer qu'ils disposent d'assez de vaccins pour protéger leurs populations. Dans ce contexte, l'OMS accueille le 25 avril une réunion destinée à examiner les diverses options. Cette réunion rassemblera des représentants de pays ayant enregistré des infections humaines par le H5N1, de pays donateurs et de fabricants de vaccins dans des pays développés, en développement.

source complète: OMS

Note: Pourquoi le BRESIL et le MEXIQUE. Peut être pour une répartition homogène des centres de fabrication ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chrysto 29/04/2007 19:30

NON pourquoi que les pays en voie de developpement et le reste, que fait t'on de l'Afrique ? Comme d'habitude rien !!! , je ppense que la seul chose qu'ils les interessent c'est de garder les capitaux deja investis dans les 6 pays. On aide que les pays qui apportent des bénéfice et proteger les arrieres et le reste du monde en ont fait quoi ?  

ryback 30/04/2007 11:34

Il est anormal en effet que l' Afrique ne soit pas destinataire de subventions pour fabriquer des vaccins pré-pandémiques.
Maintenant, est-ce une volonté économique ou une conséquence de l'absence de métariels et de laboratoires spécialisés ? Je l'ignore.
Par contre, il est bon de rappeler que l' EGYPTE est gravement toucché par le virus H5N1 et qu'il est le 2° pays au monde a déclaré autant de cas: C'est peut être une raison de plus pour donner à ce continent les moyens de protéger sa population ?

H5N1 26/04/2007 11:58

LA RÉPARTITION MONDIALE EST UNE  VOLONTE POUR ETALER LES ENTREPOTS ET USINE DE FABRICATION

ryback 26/04/2007 13:24

Bonjour.
Oui, c'est en effet une possibilité qui parait tenir la route mais je ne saurais en être certain pour le moment.