Grippe aviaire: situation stable.

Publié le par ryback

Le comité interministériel de prévention de la grippe aviaire dirigé par le professeur Didier Houssin a tenu mardi matin une conférence de presse pour faire le point sur ce virus: 

« Depuis le printemps 2006, il n'y a pas eu de découverte de cas de grippe aviaire en France » : C'est ce qu'a rappelé Jean-Marc Bournigal, directeur général de l'alimentation. Cependant, surveillance des oiseaux, plan d'urgence, stock national de vaccins ont été mis en place, ainsi qu'une formation de 2.100 vétérinaires et l'installation de 12 laboratoires.

« Les zones à risque sont les zones humides. Et le niveau « faible » du plan de prévention a été déclenché, suite aux cas récents de foyers dans le sud de l'Angleterre », a ajouté Jean-Marc Bournigal. Ces foyers, comme l'a rappelé Pascale Briand, directrice générale de l'Afssa (Agence française de sécurité sanitaire animale), sont davantage dûs à une circulation commerciale des volailles qu'à des flux migratoires.

Sur le plan humain, 12 pays ont notifié des cas de présence du virus chez l'homme.
« Depuis le début de l'épidémie, on recense 277 cas humains, dont 167 décès, explique Gilles Brücker, directeur général de l'Institut de veille sanitaire. Depuis le début de l'année, les pays les plus touchés sont l'Indonésie et l'Egypte. Mais pour l'OMS, la situation mondiale est stable. Côté français, nous avons reçu 415 appels de personnes revenant des zones à risque, sans suite. »

Chargé de la mise à jour du plan national, le préfet Bernard Boube souhaite « stopper les contrariétés qu'il y avait entre les mesures barrières annoncées et les besoins économiques ». Résultat, le nouveau plan est davantage tourné vers associations et entreprises. Y est inclu un volet sur la gestion internationale de la crise, ainsi que des mesures pour les ressortissants français de l'étranger.

Représentant du ministère des Affaires Etrangères, Charles Le Boeuf a fait le point sur la mobilisation mondiale : « En juillet 2006 a été mis en place un système mondial d'alertes rapides. La 5ème conférence mondiale aura lieu à New Delhi en 2007. La Commission européenne peut demander des restrictions aux importations. Il existe également un Centre européen de contrôle des maladies. Au niveau national, le dossier est suivi conjointement par les ministères de la Santé, de l'Agriculture et des Affaires Etrangères.
Le souci majeur, c'est que la situation en Egypte se développe de façon inquiétante. »

Clôturant la conférence, Didier Houssin a rappelé que la gestion des vaccins par l'UE passe plus par la gestion des stocks que des délais.
L'un des objectifs est donc de rendre plus rapide l'accès aux traitements (le vaccin devant être administré sous 48 heures). A l'heure actuelle, la France peut compter sur environ 2 millions de vaccins H5N1.

source complète: web agri

Note: C'est en effet un point important par rapport à l'année passée et c'est vraiment une bonne chose.

Commenter cet article

gg 14/03/2007 13:57

Merci de cette bonne nouvelle.