Les foyers britanniques et hongrois seraient liés.

Publié le par ryback

L'analyse du virus H5N1 découvert en Grande-Bretagne a montré qu'il était pratiquement identique à celui qui a été auparavant décelé en Hongrie, ont fait savoir mardi les autorités britanniques, selon lesquelles les deux foyers de contamination sont liés.

Budapest a assuré n'avoir découvert aucun élément confirmant cette hypothèse.

Les autorités hongroises avaient déjà contesté ces derniers jours la piste, jugée la plus probable à Londres, d'une contamination due à des importations de viandes de volaille plutôt qu'au contact avec un animal sauvage.

"Il semble très peu probable qu'une souche affectant les oiseaux sauvages ait pu produire deux virus si étroitement liés", a estimé John McCauley, virologiste de l'Institut britannique de recherche médicale.

source image: liberation.fr

Si les deux foyers sont liés, souligne Londres, aucune infraction ou violation des normes sanitaires dans le transport de volailles entre la Hongrie et la Grande-Bretagne n'a été découverte et aucun vecteur de contamination n'a encore été formellement écarté.

Source: news yahoo

Note:
Je ne vois pas pourquoi on persiste encore à nier l'évidence.
Nous n'avons aucun cas dans la faune en Grande bretagne depuis l'éclosion du foyer dans cet élevage de dindes.
Il y a eu introduction d'un élément infectieux dans ce hangar hautement protégé en biosécurité.
Je ne vois pas d'autre élément. Il faut rester simple et ne pas chercher midi à quatorze heures.





Commenter cet article

Citoyen 15/02/2007 21:58

Ryback, encore une fois je partage ton émotion, désolé mais on nous prend pour des andouilles, le plus triste est que ce déni provient d'industriels européens dont on pourrait penser qu'ils ont un peu de recul entre leurs intérêts économiques certes importants et l'intérêt d'une stratégie de prévention qui ne peut qu'être globale.Cela se serait passer en Afrique, comme au Nigéria soupçonné de procéder à des importations illégales de volailles chinoises, les médias nous auraient bassiné avec le caractère véreux des entrepreneurs de ce pays, mais là les médias restent relativement soft et personne ne pose la question qui fâche : si c'est arrivé chez nos voisins, pourquoi pas chez nous ?

Oli 14/02/2007 03:14

Les pistes de la malveilance ou du terrorisme economique ont ils ete evoqués?