Nouvelle évaluation des risques H5N1 en France par l' Afssa.

Publié le par ryback

A la demande du ministre de l'Agriculture l'agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a été saisie par le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Dominique Bussereau, pour formuler une évaluation de la situation et du niveau de risque en France suite à la détection du virus H5N1 de la grippe aviaire dans le sud de l'Angleterre.

Le ministère rappelle "que des mesures de surveillance de la faune sauvage et des élevages sont mises en oeuvre en permanence et n'ont pas permis de déceler la présence du virus H5N1 sur le territoire de la France en 2007".

Source:
nouvelobs

Note: Comme indiqué par le ministre, aucun cas n'a été découvert en France malgré la surveillance de la faune sauvage. C'est donc peut être ailleurs qu'il faut chercher la cause.

Commenter cet article

oli 05/02/2007 13:03

tout indique que la faune sauvage n'est pas concernée, l'usine de grande bretagne et la ferme de hongrie sont sous la même direction et ont a priori le même fournisseur d'oeufs a acouver !!!

ryback 05/02/2007 19:07

Bonjour oli.
Pour la plupart des lecteurs du blog et du forum, c'est aussi notre avis. Mais nous pouvons tous nous tromper........

gunnar 04/02/2007 21:11

Il faudrait expliquer comment les vétérinaires, si bons soient ils, de l'afssa vont répondre à la saisine du ministre de l'agriculture Bussereau ; estimer le risque pour les poules françaises à partir d'un foyer dans un élevage britannique (dont on ne connait d'ailleurs pas le résultat de l'enquête épidémiologique)... Soyons sérieux, il n'y a pas d'exception française et les vétérinaires n'ont pas le don de voyantes. Evaluer ce risque reviendrait à chiffrer la force du vent, les transports de fientes de volailles, les visites humaines dans l'élevage contaminé (et éventuels voyages en France), les transports d'oiseaux depuis cet élevage, la visite d'oiseaux sauvages dans cet élevage qui auraient fait une pause avant de se rendre dans un élevage français... Enfin, une mesure nationale ne rimerait à rien car seule une mesure européenne serait efficace sanitairement et économiquement.

ryback 05/02/2007 19:05

Bonjour Gunnar.
Comme vous le signalez, il ne va pas être facile de répondre à la saisine du ministre car devant un tel manque d'information.
Nous verrons bien ce que l' afssa prendra comme décision.
 

etienne 04/02/2007 10:52

Complètement d'accord avec ceci. Rien n'indique que ce virus se trouve dans la faune sauvage. Travaillons plus vers les règles de travail des élevahes en particulier savoir d'où proviennent les dindonneaux, les aliments et tout le toutime......