Grippe et grippe aviaire dans deux porcs en INDONESIE.

Publié le par ryback

Le risque de transmission d' homme à homme du virus de la grippe aviaire existe averti mercredi un expert chinois.

Et pourquoi ce risque augmente ?

Le risque augmente si le virus grippal tel que celui observé dans le nord de la Chine s’associe à la souche virale du virus de la grippe aviaire, a indiqué Zhong Nansha, expert en médecine renommé et académicien à l’Académie chinoise d’Ingénierie.

Le cas s’est produit sur deux porcs de l’île indonésienne de Bali, selon des sources scientifiques. Et comme certains organes porcins sont similaires à ceux des hommes, un risque identique chez l’humain n’est pas à exclure.


Le moyen d'éviter ce phénomène ?

Le meilleur moyen de lutter contre la grippe aviaire est de tuer les oiseaux malades le plus vite possible, de mettre en place une quarantaine rigoureuse et de traiter les patients humains rapidement, a affirmé Zhong lors d’une conférence sino-japonaise sur la prévention de l’infection, à Guangzhou.

En Chine, sur les 22 personnes contaminées par le virus, 14 sont mortes. Des centaines de milliers de personnes ont été malades de la grippe traditionnelle ce mois-ci dans les municipalités voisines de Beijing et de Tianjin, dans le nord de la Chine.

Décembre et janvier sont traditionnellement des mois favorables à l’apparaition de la grippe mais l’épidémie devrait perdre de l’ampleur bientôt.

Note ryback: Bon, restons zen. Le virus aviaire reste comme son nom l'indique principalement un virus aviaire bien qu'il infecte au passage d'autres animaux comme les chats, tigres, civettes, quelques porcs et bien évidemment quelques humains dans des cas très rares occasionnés par un contact prolongé entre la source infectieuse et le patient......... Mais ce type d'information est à suivre.

source: forum influenza H5N1 (merci mum)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

azerty 26/01/2007 16:44

Oui, ba rien d'extraordinaire dans cette information. Les porcs sont un creuset pour les virus grippaux. Il est donc normal d'y trouver du H5N1 et d'autres virus grippaux traditionnels. Maintenant est-ce que cette cohabitation sera suffisante pour creer un virus réassorti pandémique ?????? Je ne la sais pas mais cela me semble un peu exagéré non ?

regis 26/01/2007 16:39

On a déjà eu une pandémie et le monde a continué à tourner.....Avec les avancées actuelles (surveillance et OMS), on saura que la pandémie existe avant qu'elle arrive, donc restons cool..... No problem......

oli 26/01/2007 12:29

Ces porcs ont certainement duent resté en contact prolongé avec des volailles infectées cela reste une contamination volaille/autre animal par ailleurs il est bon que les chinois et autres asiatiques se sensibilisent aux maximum aux risques de cette epizootie