RELENZA autorisé au CANADA dans le cadre de la prévention de la grippe.

Publié le par ryback

GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé aujourd'hui avoir reçu l'approbation de Santé Canada pour l'emploi de son antiviral Relenza(R) (zanamivir) en poudre sèche pour inhalation dans la prévention (prophylaxie) de la grippe chez les adultes et les enfants de 7 ans et plus.

Relenza(R) est déjà approuvé au Canada dans le traitement de la grippe de type A et de type B chez les adultes et les enfants de 7 ans et plus. Relenza(R) a obtenu l'homologation de la FDA des Etats-Unis pour la prévention de la grippe chez les adultes et les enfants en mars 2006 et est ainsi approuvé dans 15 pays d'Europe. Relenza(R) est également homologué aux Etats-Unis pour le traitement de la grippe chez les adultes et les enfants de 7 ans et plus ainsi qu'en Europe pour le traitement de la grippe chez les enfants de 5 ans et plus.

"Cette homologation représente une étape importante, qui offre aux autorités canadiennes en matière de santé une autre option pour prévenir et traiter la grippe dite saisonnière et pour se préparer à une éventuelle pandémie de grippe" de dire Paul Lucas, président et chef de la direction de GlaxoSmithKline Inc.

"A titre de principal fabricant de vaccins contre la grippe saisonnière au pays, GSK s'engage à appuyer les gouvernements et les autorités en matière de santé - au Canada et dans le monde - en se préparant à une éventuelle pandémie de grippe mondiale."


Note ryback:

  • Il n'y a pas que le tamiflu (oseltamivir), le RELENZA (zanamivir) est aussi efficace contre la grippe traditionnelle. Il s'agit d'un inhibiteur de la neuraminidase (en connaissant la structure de la neuraminidase on a pu modéliser cet inhibiteur).
  • Cette molécule( comme l'oseltamivir)  freine la propagation des virus de type A et B (les sites actifs des NA de type A et B sont identiques), en inhibant la libération des virions grippaux infectieux par les cellules épithéliales des voies respiratoires.
  • La réplication du virus grippal est donc limitée à l’épithélium de revêtement des voies respiratoires.


    source: CNW telbec

Commenter cet article