«C dans l'air» spécial grippe aviaire : «La menace H5N1 : comment faire face ?

Publié le par ryback

Exposé des thèmes qui vont être abordés cet après-midi lors de cette émission de France 5 à 17 h 10. «C dans l'air» spécial grippe aviaire : «La menace H5N1 : comment faire face ?», un documentaire de Marc Garmirian et Gilles Cayatte.


Le ton est donné: Fermeture de tous les établissements scolaires, distribution des stocks de masques et de Tamiflu, organisation des transports publics pour maintenir un service minimum, sans faire prendre trop de risques aux voyageurs............



Au PC de crise, le ministre de la Santé et son état-major prennent des décisions drastiques à la chaîne. La pandémie de grippe aviaire vient d'être confirmée, c'est la catastrophe.

Si vous avez raté le début du documentaire, vous risquez de vous choper quelques sueurs froides.

Sinon, vous saurez d'emblée qu'il ne s'agit que d'un exercice de simulation, mené en toute discrétion en avril dernier par les autorités françaises pour se préparer au pire. N'empêche, il y a de quoi frémir.

Car, avec ce fil rouge, les journalistes abordent concrètement les conséquences probables de la pandémie sur l'organisation de la société.

La vie sociale ? «Ça va être chez soi, en famille, devant son téléviseur», prédit Xavier Bertrand à ses collaborateurs, tout en faisant le point sur la saturation dans les hôpitaux et les cabinets médicaux.

Et comment tourneront les entreprises et les administrations, quand seront atteints les 30 à 50 % d'absentéisme prévus par les autorités dans le plan pandémie ?

Dans certains secteurs, on s'y prépare déjà. Les consommateurs devront se contenter des produits de première nécessité, avertit un responsable de la grande distribution. Si toutefois les hypermarchés peuvent encore être livrés... Quant aux métiers à risque, comme les éboueurs, ils ont également droit à des exercices de simulation avec masques et tenue ad hoc.



Au PC de crise, la situation s'aggrave. La panique s'étend, les pillages se multiplient. C'est la phase où la gestion de la crise passe sous contrôle du ministre de l'Intérieur. Un scénario catastrophe, on vous dit.


lien sur france5
article de Sandrine CABUT source: liberation.fr

Note ryback: L'exercice mené en france en avril 2006 a fait l'objet de quelques articles mais d'aucun reportage comme celui faisant l'objet de cette émission...... Depuis cette date, la démarche gouvernentale s'inscrit dans la continuité de la préparation par la mise en place, entre autre chose,  de la PLATE-FORME VEILLE & REFLEXION "PANDEMIE GRIPPALE, ETHIQUE, SOCIETE".

Commenter cet article

slagyf 26/11/2006 18:22

Pour ma part j'ai trouvé le Ministre très clair.
 Mr Calvi a bien oeuvré comme un citoyen lambda ne connaissant pas le sujet, et insistant sur les points d'achoppement nécessaires à la bonne compréhension des incertitudes qui entoure ce vaste sujet.
J'ai un bémol cependant sur la certitude de Mr Bertrand sur l'efficacité absolue du TAMIFLU (RELENZA) sur le virus pandémique alors que nous connaissons au moins un cas de souche résistante in vivo.
restons vigilants...
 

ryback 27/11/2006 08:08

Bonjour. Yves CALVI a très bien tenu le rôle de monsieur tout le monde ne connaissant pas grand chose de ce virus et s'interrogeant. Et interrogeant également avec insistance notre ministre de la santé. Concernant le tamiflu, oui, je suis d'accord avec vous mais seulement 2 ou 3 souches H5N1 ont montré une résistance à cette molécule. Dans la majorité des cas, le tamiflu reste le moyen de prévention s'il est pris dans les 48 heures des symptomes, après cela ne sert à rien.

lablonde 25/11/2006 19:29

J'ai loupé l'émission pourriez vous mettre un lien pour la revoir merci beaucoup

ryback 25/11/2006 19:45

Rédiffusion le Vendredi 10 Décembre - 23:39GRIPPE AVIAIRE LA FRANCE SE PREPARE sur la même chaine.

sandrine 25/11/2006 18:37

Je viens de voir cette émission: C'est assez proche de ce que pourrait être la réalité. Le débat me semble bien orienté pour le moment même si j'ai l'impression que notre ministre de la santé ne veut pas creer un affolement sans raison (à juste titre)En tout cas, bravo. C'est ce type d'information et de communication qu'il faut privilégier. On perla vrai, on montre aux gens les risques et ensuite on peut facilement faire appliquer les démarches.....

ryback 25/11/2006 19:50

On peut bien évidemment penser que le but de l'émission est de préparer les citoyens français dans le cas où. Et cela est une très bonne chose. Maintenant d'un point de vue de la com: le film précédant le débat génère à lui seul un ams de problème que le gouvernement tente de résoudre pour pouvoir faire face à une situation inconnue dans une société comme la notre.

bibi 25/11/2006 15:19

mci pour l'info, j'espère que l'émission sera à la hauteur. Mais je le pense. Yves CALVI est curieux et je pense qu'il posera les bonnes questions en toute franchise.

ryback 25/11/2006 19:47

De bonnes questions, des témoignages intéressants: Pas mal. Disons que pour un début de communication avec les citoyens, c'est comme cela qu'il faut faire.