Assouplissement du confinement en BELGIQUE.

Publié le par ryback

A partir du 1er novembre prochain, les mesures de confinement appliquées aux volailles de particuliers depuis le 11 septembre seront assouplies, le danger lié à la période migratoire s'étant éloigné.

Ces mesures préventives avaient été prises afin de protéger les volailles belges de la forme hautement pathogène du virus H5N1 de la grippe aviaire pendant la migration automnale.

Le confinement n'est donc plus obligatoire pour les volailles de particuliers, toutefois il est demandé aux particuliers des zones naturelles d'abreuver et de nourrir leurs animaux à l'intérieur.

Les éleveurs de volailles professionnels qui exercent leur activité en dehors des zones naturelles sensibles peuvent laisser leurs animaux à l'extérieur sans protection particulière, mais sont toutefois tenus au confinement de leurs oiseaux dans les zones sensibles et à l'abreuvement et au nourrissage sous abri sur tout le territoire national.

source: le vif

Note ryback: Voilà une mesure idéale qui assure un bon compromis entre sécurité et économie.....


Commenter cet article

dynamo21 29/10/2006 22:10

Bonjour,Je ne comprends pas pourquoi les éleveurs s'obstinent à éléver de la volaille en baterrie. L'année dernière, tous les élevages que j'ai vu à la tv élevait la volaille de plein pied.Toutes les volailles lorsqu'elles vont dormir se perchent parce qu'au sol, l'air est froid et humide. Faisons nous des perchoirs?Lorsque la volaille vient à mourir de l'H5N1 ou de toute autre maladie, nous l'enterrons! Grave erreur!Un jardinier ne planterai pas une mauvaise herbe. Alors pourquoi plantons nous les mauvaises âmes?On fait pareil avec les êtres humains et les maladies augmentent.On ne se demande jamais pourquoi...http://pensee-unique.over-blog.comJerome

ryback 29/10/2006 22:50

Concernant l'élevage en batterie, je ne peux vous répondre car j'ignore tout simplement pourquoi on continue ce type d' élevage mais l'aspect économique me semble certainement une bonne piste...... Mais les règles sanitaires y sont très suivies depuis le cas français: c'est toute une filière qui en dépend.....
Pour ce qui est de l'enterrement des carcasses, non ce n'est pas une grave erreur car ces carcasses sont enterrées avec ajout de chaux vive ce qui a pour effet de détruire tout ce qui entre en contact avec ce produit. 
Vous pouvez consulter le guide des mesures à prendre. Ce qui vous intéresse est à la page 17.
http://www.oie.int/eng/avian_influenza/Fiches_IA.pdf

paul 28/10/2006 14:32

Merci de ces infos.
Concernant notre système, je pense que tant que aucun cas n'est découvert dans des pays limitrophes et qui seraient susceptibles de se produire chez nous soit par le commerce, soit par les migrations, il faut laiser la situation comme telle, à savoir sans confinement.
il faut insister sur la surveillance en amont. Ensuite si une alerte se produit, et bien ma foi, le système suisse pourrait être mis en oeuvre pour une plus grande souplesse......

ryback 28/10/2006 14:43

C'est une analyse qui est certainement étudiée par les services vétérinaires.
C'est du bon sens.
Bonne journée.