Création d'une cellule anti grippe aviaire à ROME.

Publié le par ryback

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a inauguré jeudi à Rome une nouvelle cellule de crise pour les opérations d'urgence contre la grippe aviaire et les autres maladies animales ou végétales menaçant la santé humaine.


"Ce sera une véritable brigade de pompiers, active sept jours sur sept et 24 heures sur 24", a souligné le chef des services vétérinaires de la FAO, Joseph Domenech.

Le Centre de gestion des crises (CMC), associant la FAO, l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), sera doté d'une équipe de 15 spécialistes et vétérinaires basés au siège de la FAO à Rome.

Il recevra toutes les demandes urgentes venant d'un pays où se déclare un foyer de grippe aviaire. Son action consistera à mobiliser des experts le plus rapidement possible et à les envoyer sur le terrain en moins de 48 heures.

"Une des leçons que la FAO a tirée en menant, pendant trois ans, l'offensive internationale contre la grippe aviaire, est que la rapidité de réaction est essentielle", a déclaré le directeur général de l'agence de l'Onu, Jacques Diouf, lors de l'inauguration de la nouvelle structure. "Bien que la menace de la grippe aviaire n'ait pas disparu en Indonésie, en Afrique, en Europe de l'Est et dans le Caucase, la situation s'est nettement améliorée dans le reste du monde", a-t-il ajouté.


 Au moins 145 personnes sont mortes à cause du virus H5N1 dans le monde depuis 2003, essentiellement en Asie, et les experts craignent toujours une mutation du virus qui le rendrait contagieux entre humains, risquant ainsi de provoquer une pandémie mondiale.
source: forum influenza-h5n1

Commenter cet article

ryback 13/10/2006 19:34

Non mais les annonces de réussite pour les futurs vaccins sont régulières et c'est une bonne chose .....

Citoyen 13/10/2006 17:53

Ryback, as-tu entendu parler de ceci :
"Les résultats préliminaires d'un essai de phase I réalisé par l'université de Rochester doivent être présentés vendredi après-midi* lors d'une session "late-breaker" au congrès de l'Infectious Diseases Society of America (IDSA) à Toronto, indique le National Institute of Allergy & Infectious Diseases (NIAID, la branche infectiologie des NIH américains), promoteur du projet"
* aujourd'hui
A suivre