Bilan de la saison 2005/2006 : une faible épidémie de grippe en France.

Publié le par ryback

Au cours de la saison de surveillance 2005/2006, les virus grippaux B et, pour une moindre part A(H1N1), ont été responsables d’une épidémie modérée de grippe en France et en Europe.

Leur présence en France a été détectée par les GROG dès le mois de novembre. Mais ce n’est que plusieurs mois après qu’ils ont été responsables d’une vague épidémique de faible intensité, observée entre la semaine 03/2006 (du 16 au 22 janvier 2006) et la semaine 11/2006 (du 13 au 19 mars 2006). Le pic épidémique a été franchi pendant la semaine 07/2006 (du 13 au 19 février 2006).

L'intensité de cette épidémie de grippe peut être qualifiée de faible et comparable à celle de l’épidémie de grippe B de 2002/2003. Une première estimation effectuée à partir des données des GROG évalue à 2.554.000 le nombre de cas de grippe (patients consultant un MG ou un pédiatre de ville) en France au cours de la saison 2005/2006.

Au cours de la saison, les virus de grippe A(H3N2) n’ont été signalés que de façon sporadique.

source: GROG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ryback 23/09/2006 22:39

Oui merci monmononcle pour le lien. Surprenant.
Pour le lien le voici :
http://www.syndicatdelachasse.com/actu06/sept/h5n1-non-coupable.htm
Merci et à plus.
 

monmononcle 23/09/2006 20:53

Salut Ryback , si tu me permettais un petit retour en arrière,sur le post des canards de Cagnes sur mer, voudrais-tu jeter un oeil sur le lien suivant et cliquer sur le ICI tout en bas .Ca vaut le coup de connaître la raison de la pollution de la rivière.   Le H5N1 a bon dos !

Sisi 22/09/2006 17:15

2 millions 500 milles, c'est pas énorme énorme sur 60 millions.

ryback 23/09/2006 10:07

Non, c'est pour cette raison qu' il s'agit d'une petite épidémie.
A titre d'information, l' OMS estime les cas mondiaux de grippe survenant pendant les épidémies annuelles à environ 5 à 15 % de la population qui souffrent d’infections des voies respiratoires supérieures. Les hospitalisations et les décès surviennent principalement dans les groupes à haut risque (personnes âgées, malades chroniques). Même si ces chiffres sont difficiles à évaluer, on pense que les épidémies annuelles entraînent entre 3 et 5 millions de cas graves et 250 000 à 500 000 décès par an dans le monde. Dans les pays industrialisés, la plupart des décès dus à la grippe surviennent chez les personnes de plus de 65 ans.
source:
http://www.influenza-h5n1.org/categorie-698139.html