L'INDONESIE se bat contre le virus H5N1.

Publié le par ryback

Alors que les villes en Indonésie sucombent comme des dominos à la grippe aviaire : Garut dans Java occidental, puis Kendari dans Sulawesi, puis Dairi, Serang, et finalement Simalungun situé dans la région de Sumatra nord, Sorabaya, la seconde ville la plus grande, est touchée, mais la cause des décès récents de 40 poulets doit être encore déterminée.

D'autres secteurs n'ont pas encore rapporté la présence de foyers, mais cela peut juste être une question de temps avant qu'ils n' en signalent.

Dans Garut, le virus est apparu la première fois dans les villages de Cikelet et de Cigadog, mais il s'est, depuis, diffusé à d'autres villages. Le nombre de victimes suspectes de grippe aviaire continue à monter chaque jour.

Les officiels du ministère de la santé, qui veulent vérifier la diffusion du virus dans le secteur, surveillent 7 villages situé dans la zone de Garut.

Les fonctionnaires sont également allés dans chaque village rechercher les personnes qui montrent des signes d'infection afin de les envoyer à l'hôpital le plus proche. Hendra, 21 ans, et Gilang, 9 ans, sont les plus récentes victimes positives pour le virus de grippe aviaire.

Ils ont reçu un traitement médical à l' hopital de Garut. Quatre autres personnes sont en observation dans leurs maisons par des équipes du ministère de la santé. Si leur état empire, les équipes les conduiront à l'hôpital.

En réponse à un nombre en augmentation de victimes de la grippe aviaire dans Java, le gouvernement a désigné 10 hôpitaux en tant que centres de traitement du virus. Chacun de ces hôpitaux aura des salles d'isolement et une pièce dédiée à la manipulation des patients de grippe aviaire.

Dans Kendari, Sulawesi du sud-est, plus de 1.300 poulets dans 7 zones secondaires ont été abattus après test positif pour le virus de grippe aviaire. Il sera difficile de vérifier la diffusion du virus dans cette province parce que c'est un secteur important d'aviculture.

2 enfants en bas âge souffrant de fièvre élevée, de toux sévère, et de brièveté du souffle auraient été envoyés à l'hôpital de Kendari. Des échantillons de sang ont été envoyés à Jakarta.

Dans Sumatra du nord, alors que la flambée soudaine de grippe aviaire dans Tanah Karo diminuait, Simalungun a été frappé cette semaine. Plus de 15.000 poulets ont été éliminés, bien que les personnes étaient peu disposées au début, à remettre leurs volailles, craignant qu'elles ne soient pas indemnisées.

Serang a également rapporté la présence du virus de grippe aviaire la semaine dernière après qu'environ 300 poulets soient soudainement morts. Les fonctionnaires paraissent se déplacer trop lentement pour stopper la diffusion du virus. Un des plus grands problème pour arrêter la diffusion du virus est le manque d'informations des gens ne savent pas ce qu'est le virus de la grippe aviaire.

document original présent sur le forum INFLUENZA.H5N1 -- traduction par niceam --

Note ryback:

le virus H5N1 a émergé en 2003, depuis il ne fait que s'étendre entrainant quelques cas humains (241 cas officiels) et la mort et destruction de nombreux volatiles (domestiques et sauvages).

Nous remarquons quand même que les cas humains sont en augmentation constante depuis 2003 (4 en 2003, 46 en 2004, 95 en 2005 et 96 actuellement....). Nous avons suivi avec attention les dernières contaminations en TURQUIE et en INDONESIE où il a été fait état d'une contamination (effective en INDONESIE et supectée en TURQUIE) d'homme à homme mais avec heureusement une très faible proportion de cas. le virus H5N1 se semble pas pouvoir se transmettre facilement d'homme à homme.

Cette situation en INDONESIE est toujours en évolution négative. Alors que d'autres pays asiatiques, y compris l'Inde, qui est devenue un pays atteint par ce virus, la Chine, Hong Kong, ont pris des mesures qui semblent là-bas diminuer l'évolution du virus.

Afin de redevenir un pays indemne du virus, il semble que l'état indonésien a décidé de conduire prochainement (date non connue mais pourrait être en début de semaine prochaine) à une extermination de masse des volailles présentes dans la zone de Garut à JAVA où le nombre de foyers importants laissent à penser que le virus y est endémique.

En plus de cette action spectaculaire, 70.000 volailles seront vaccinées et un programme de vaccination de 300.000 autres volailles dans Garut sera effectué dans les mois qui viennent.

 

Publié dans H5N1 EN ASIE

Commenter cet article

pinouille 28/08/2006 08:35

Oui, c'est vrai que l'indonésie est une zone vraiment à risque pour le virus H5N1. Les gens ignorent complètement l'existence du virus car ils ne recoivent aucune information de l'état. la proximité des villages dans certaines zones expliquent justement cette prolifération du virus ainsi que le commerce  entre ce même village.Il est temps que le gouvernement aidé par l' OMS et les autres pays du monde mettent en oeuvre des mesures pour endiguer rapidement ce virus. Les migrations vont reprendre et la propagation du H5N1 en europe aussi. Ce n'est donc plus un combat localisé mais mondial. Il faut en être convaincu......