Evolution rapide des cas humains suspects en Thailande.

Publié le par ryback

Les services sanitaires suspectent 5 nouveaux patients à Phitsanulok et Phichit (provinces thaïes déclarées en zone rouge de grippe aviaire) d' avoir été contaminés par le H5N1. 

Le ministère thaï de la santé publique cité par le Bangkok Post a déclaré que les nouveaux cas suspects s'élevaient à 44 dans tout le pays, en attente des résultats des tests par le laboratoire .

Bunchai Theerakan, chef de l'Office de santé publique de Phitsanulok, a dit que 3 nouveaux patients dans la province ont été admis dans des hopitaux locaux ces derniers jours. Ils ont montré des symptômes semblables à la grippe, et tous ont eu un contact direct avec les volailles dans les secteurs où les morts en masse des poulets ont été rapportées. Les hôpitaux attendaient des résultats d'analyse de sang.

Dans Phichit, deux patients, une femme de 42 ans et une petite fille de quatre ans, sont tombées malades après qu'elles aient touché les carcasses mortes de poulets dans leurs maisons, selon l'hôpital de Phichit.


Cinq autres provinces énumérées parmi les zones d'alerte de grippe d'oiseau sont Sukhothai, Uttaradit, Suphan Buri, Kanchanaburi et Nakhon Pathom.

source  -  Merci à NICEAM de la source - Suivi de cet article sur le forum influenza.H5N1 -

Note ryback: Après plusieurs mois de silence, nous avons une apparition violente du virus: infection silencieuse occasionnée par la vaccination de masse effectuée dans ce pays ou situation sous estimée qui n'est plus vraiment sous contrôle ?

Publié dans H5N1 EN ASIE

Commenter cet article

slagyf 29/07/2006 08:11

je m'excuse pour cette erreur de pays: ce n'est pas, bien sur, le Vietnam mais la Thailande.
Cependant les chiffres (à confirmer) sont alors bien plus parlants puisque le nombre de cas officiels dans ce pays n'est que de 23 pour 15 décès. L'épidémiologie du virus semble évoluer et les prochaines infos de contagion et de morbi-mortalité vont être primordiales.

slagyf 29/07/2006 07:48

surprenant cette bouffée de cas suspects pour un virus soi disant très peu contagieux de l'animal à l'homme.
Si on reprend le nombre de cas officiel au Vietnam depuis 2003  (93 cas-42 décès) avec ces 44 malades officieux "d'un coup" cela correspond à presque la moitié de tous les cas reconnus dans ce pays. L'épidémiologie du virus aviaire aurait elle changer?
J'attends avec impatience le mode de contamination pour cette bouffée épidémique viétnamienne.