Liens entre les souches du NIGERIA et les tests des oiseaux migrateurs.

Publié le par ryback

Concernant les dernières informations concernant les souches présentes au NIGERIA, il s’agit de trois souches distinctes, même si elles sont génétiquement proches, expliquent aujourd’hui les chercheurs dans la revue Nature.

Elles s’apparentent aux virus trouvés à Qinghai, près du Tibet, en Europe, en Asie centrale ou en Egypte.

En revanche ces virus ne sont pas originaires de l’Asie du Sud-Est, selon ces analyses.

Les chercheurs en concluent que le H5N1 a été introduit plusieurs fois au Nigeria, par le commerce –comme cela a été suspecté dès le départ- ou par des oiseaux sauvages.

Si cette hypothèse se confirmait, il serait encore plus difficile de contrôler la propagation du virus sur le continent africain. Les études de terrain menées l’hiver dernier n’ont cependant pas permis de détecter la présence du H5N1 chez les migrateurs en Afrique.

source complète de cet article: nouvelobs

Note ryback: Concernant l'absence du virus sur les oiseaux migrateurs, je me permet d'attirer votre attention sur les éléments suivants qui ont fait l'objet d'un article sur le blog. Nous savons que les derniers tests pratiqués en AFRIQUE cette année ont montré des résultats négatifs mais nous apprenons ici que ces tests, grace à des nouvelles informations, peuvent avoir été induits en erreur car ils se basaient uniquement sur des analyses cloacales.  Donc, attendons de voir ce que les futurs tests donneront comme résultat en SEPTEMBRE 2006 avant d'être certains que tout va bien. (article concernant ces infos ici)

Publié dans H5N1 EN AFRIQUE

Commenter cet article