Découverte d'oiseaux morts en FINLANDE: On attend toujours une réponse.

Publié le par ryback

Le 27 février 2006, sur le forum influenza.h5n1, nous avions déjà connaissance d'un premier cas rapporté de morts massives d'oiseaux. Voici ce qui était à l'époque connu sans que les causes reelles de la mort ne soient connues:

origine: Bird Deaths Examined in Southern Finland Published 27.02.2006, 17.32 (updated 27.02.2006, 17.40)
Kymenlaakson radio

L'institut national de recherche de vétérinaire et alimentaire de la Finlande (EELA) examine actuellement les oiseaux tués par la plus grande mort en masse en Finlande depuis le début de cette année.

Un total de 21 canards et une corneille ont été récemment trouvés morts au parc de Sapokka de Kotka en Finlande méridionale.
EELA indique qu' un rapport préliminaire de l'examen sera prêt mardi. (Rien à ce jour sauf erreur de ma part)

Une variété de maladies pourrait avoir été responsable des décès, y compris l'empoisonnement par la salmonelle. Les canards ont hiverné dans Kotka, diminuant ainsi la probabilité que la grippe aviaire soit la cause de ces décès. Selon le vétérinaire de la ville de Kotka, la situation est traitée sérieusement. Une interdiction d'entrer dans le parc de Sapokka, cependant, n'a pas été mise en application.

La Finlande, jusqu'à présent indemne, a décrété mardi le confinement des volailles pour une période de trois mois.

Poursuivons le suivi de ces cas et le 4 mai une autre information fait état cette fois de la découverte sur l' ile de JURMO d'une grande quantité d'oiseaux morts; avec le contexte actuel, il est certain que les services sanitaires du pays soient sur les dents pour les analyses:

Des habitants de l'ile de Jurmo en Finlande rapportent une quantité d'oiseaux morts. Les mêmes énoncent que le veterinaire a indiqué qu'il n'y a aucun besoin d'examiner les cygnes morts parce qu'il n'y a pas de ferme de volaille sur les îles et refuse de faire examiner les oiseaux cette fois aussi.  (Tiens curieux, car début mai, nous étions encore dans la crise de grippe aviaire en EUROPE)

Il y a un laboratoire à Helsinki, mais le service postal ou d'autres compagnies de transport refusent de porter les oiseaux morts, ainsi une personne de l'île va faire un voyage à la capitale avec quelques oiseaux morts pour les faire examiner. (De mieux en mieux, coté gestion de crise: on peut espérer mieux quand même !)

le 10 mai, c'est au tour des oiseaux présents sur l'ile de TURKU, située à coté de JURMO.

Des centaines d'oiseaux morts causent la consternation dans l'archipel de Turku. La plupart du temps il s'agit de pigeons et de vanneaux. La cause de la mort est jusqu'ici peu claire.
Les découvertes ont commencé à apparaître autour de Pâques. En outre parmi les morts sont présents deux douzaines de cygnes alors que les autres oiseaux d'eau ne semblent pas être affecté, selon des insulaires.
Les décès sont sans précédent, selon des insulaires, mais jusqu'ici il n'y a aucune certitude sur les origines de ces décès. Il est à noter qu'aucune analyse n'a été effectuée.

une autre source relatant ces faits:

Les premiers corps ont commencé à apparaître autour de Pâques. Plusieurs des oiseaux morts doivent néanmoins toujours être vus où ils sont morts, y compris un grand cygne.
Pirjo Mattsson indique qu'elle a vécu sur Jurmo pendant 27 années mais n'a jamais vu qualelque chose de semblable. Elle prétend avoir compté 32 pigeons et vanneaux morts avant Pâques.

Björn Lindström, un autre résidant, indique qu'il a incinéré 49 oiseaux. Il a également indiqué avoir dénombré 25 cygnes morts. Le vétérinaire régional devait venir sur cette ile mais les conditions climatiques (glace) l'en ont empêchées.

Selon le vétérinaire régional Tapio Manninen, les autorités finlandaises sont sensibles au nombre de décès de pigeons et de vanneaux mais les nouvelles des cygnes sont ressenties comme une surprise. Il est possible que ces décès puissent résulter des conditions climatiques très froides à cette époque.

http://www.hs.fi/english/article/Hundreds+of+dead+birds+cause+consternation+in+Turku+Archipelago/1135219822281

le 11 mai, les nouvelles indiquaient les faits suivants: (et là c'est suprenant car les autorités n'étaient pas informées ?)

Le ministère de l'agriculture et de la sylviculture n'était pas informé du grand nombre d'oiseaux morts trouvés sur l'île de Jurmo, dans la municipalité de Korpo dans l'archipel de Turku, jusqu'à hier. Selon les insulaires, des centaines de pigeons et de vanneaux ont été trouvés morts sur Jurmo au cours de ce printemps.

"seulement mardi matin nous avons reçu des échantillons des oiseaux morts trouvés dans Jurmo. Ils seront examinés. Je remercie la personne qui nous a fournie les spécimens ", commente Matti Aho, chef du département de la nourriture et de la santé au ministère de l'agriculture et de la sylviculture.

La probabilité d'une épidémie de grippe aviaire dans le secteur diminue de jour en jour, particulièrement parce que la migration des oiseaux aquatiques est terminée.
 
http://www.hs.fi/english/article/Ministry+was+unaware+of+bird+deaths/1135219837072

Note ryback: Depuis ces dernières informations, rien. Il semblerait que nous ayons peut être dans cette portion géographique une maladie aviaire qui a contaminé et décimé plusieurs oiseaux dans un créneau de temps où ailleurs en EUROPE, des cas aviaires de H5N1 étaient décelés. Ce manque d'information est dommageable car on ne peut pas savoir s'il s'agit de cas H5N1 ou d'autre chose.

Publié dans H5N1 EN EUROPE

Commenter cet article