Système d'alerte H5N1 redéfini mais pas de changement de phase.

Publié le par ryback

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé lundi qu'elle allait redéfinir les termes de son plan d'alerte concernant le virus H5N1, a annoncé sa porte-parole Maria Cheng.

Des personnes s'étaient inquiétées que le niveau d'alerte soit resté inchangé la semaine dernière, après la mort de plusieurs membres d'une même famille en Indonésie, a-t-elle précisé.

L'OMS a rappelé que, selon système de signalisation du risque pour l'être humain, le niveau d'alerte n'augmentait que si la transmission humaine du virus devenait plus facile.

"Nous n'avons peut-être pas expliqué de la meilleure façon quels étaient les signes épidémiologiques que nous cherchions, quels mutations du virus nous observions, avant d'augmenter le niveau" de l'alerte, a expliqué Maria Cheng à Associated Press.


L'agence considère que le virus est toujours difficile à transmettre d'humain à humain. La plupart des cas avérés ont été causés par un contact avec des volailles infectées.

La semaine dernière, six membres d'une famille du nord de Sumatra sont morts après avoir été contaminés, dans ce qui constitue le plus important cas de transmission entre humains. Les experts ont toutefois estimé que le virus n'avait pas muté.

L'agence avait annoncé la semaine dernière que l'alerte restait au niveau "3" où elle est depuis des mois, qui signifie qu'il n'y a "pas de transmission d'homme à homme ou de façon très limitée".

Selon l'OMS, 224 personnes ont contracté le virus H5N1 depuis 2003, dont 127 sont mortes.


Note ryback: Le virus n'a pas muté alors que 6 membres d'une même famille sont décédés. De plus, dans ce cas là, sauf erreur de ma part, la source de contamination est toujours inconnue !
Autre petit élément: On nous a déjà dit à plusieurs reprises qu'une mutation du virus, du moins, lorsque celui-ci se transmet à l'homme, entrainerait une diminution de sa virulence. Dans les derniers cas en INDONESIE, ce n'est pas du tout le cas puisque la mortalité est très affirmée.

source

Commenter cet article

qwerty 02/06/2006 07:48

Pfffff - Tous les ans le mêm scénario:On constate que les foyers augmentent, on s'émeut, on promet des mesures financières, sanitaires, et ensuite comme d'habitude, la situation se calme jusqu'à la prochaine crise comme actuellement en INDONESIE. On tente de rejeter la faute sur le gouvernement qui fait face, il faut le rappeler, à une guerre civile quand même, à des tremblements de terres, un tsunami, des éruptions volcaniques. Ils peuvent pas être partout.Tout ca pour dire qu'en fin de compte, depuis 1997, ce virus ne fait que grandir. D'un petit bébé provenant de CHINE, il s'est mis maintenant à aimer les voyages et au passage les gens. C'est à la base qu'il faut lutter contre le virus. Merci aux chercheurs qui travaillent.

ryback 31/05/2006 16:51

Merci bernard:Blaise Pascal  né le 19 juin 1623 à clermont ferrand et décédé le 19 août 1662 à PARIS. Ce monsieur était un mathématicien, un physicien, un philosophe et aussi un théologien. Qu'est ce que l'on se cultive sur ce blog !;-)

bernard 31/05/2006 15:43

Si on veut "raisonner" en acceptant comme principe que la mutation entraîne une diminution de virulence on pourrait alors dire que puisque ce n'est pas le cas c'est que la mutation ne s'est pas produite!!!  Mais un certain Blaise Pascal disait aussi qu'on se trompe plus souvent en raisonnant juste avec des prémisses fausses qu'en raisonnant faux avec des prémisses justes...
Autrement dit, on n'est pas plus avancé!