La situation en ROUMANIE s'aggrave !

Publié le par ryback

De nouveaux foyers de grippe aviaire ont été recensés ces dernières 24 heures en Roumanie, où la présence du virus H5N1 hautement pathogène a été confirmée sur sept échantillons, a annoncé lundi le ministre de l'Agriculture, Gheorghe Flutur.

"Au total 34 foyers, dont un à Bucarest, ont été recensés" depuis le début de cette nouvelle épizootie qui a éclaté en Roumanie il y a dix jours, a déclaré M. Flutur au cours d'une conférence de presse.

Vingt quatre autre foyers "possibles", y compris un dans la capitale, ont également été détectés, a ajouté le ministre, selon qui "c'est une question d'heures jusqu'à ce que le virus soit isolé dans le deuxième foyer" à Bucarest.

Outre Bucarest, des foyers "possibles" ou confirmés ont par ailleurs été découverts à Brasov, Sibiu et Sighisoara, trois villes du centre du pays particulièrement prisées par les vacanciers, une propagation de la maladie risquant de porter un coup dur au tourisme.

source

Note ryback:  En conclusion, je me demande si le système de détection ou de prévention de la ROUMANIE est si fiable que cela vu qu'après des annonces sur la disparition des foyers aviaires, nous avons maintenant une recrudescence importante de cas qui ne fait qu'augmenter.

Publié dans H5N1 EN EUROPE

Commenter cet article

ryback 22/05/2006 22:57

en raison d'un probleme d'OVERBLOG, pas d'article le temps que la maintenance soit terminée - (changement serveur) -cette maintenance entraine des problèmes dans l'édition des articles et des commentaires -Normalement tout reviendra dans l'ordre dans les jours qui viennent .

bernard 22/05/2006 19:20

On peut aussi noter que la Roumanie n'interdit nullement la vaccination des volailles contrairement à la plupart des pays et en particulier des pays proches et pauvres comme l'Albanie ou la Turquie qui l'interdisent.Cette vaccination gêne le suivi épidémiologique du virus et n'est recommandée par les organismes mondiaux comme l'OIE et la FAO que lorsqu'il n'est plus possible de pratiquer tous les abattages requis. Il faut bien que la population vive!

bernard 22/05/2006 18:24

On pourrait aussi noter que la Roumanie pratique la vaccination des volailles autour des foyers alors que cette mesure a toujours été considérée comme gênante pour le suivi du virus en dissimulant la progression de celui-ci.L'OIE et la FAO ne recommandent cette vaccination que lorsqu'il n'est plus possible de procéder à tous les abattages nécessaires, quand le virus est partout (Vietnam, Indonésie, Chine). Il faut bien que la population vive!