(1° mise à jour) Le non respect du confinement entraine un cas au DANEMARK.

Publié le par ryback

C'est un élevage privé de volailles qui a été trouvé porteur du virus H5N1, sa forme la plus pathogène.


Il s'agit du premier cas de volaille atteinte dans le pays. Selon les autorités, le propriétaire de ces centaines de poules, canards et oies n'avait pas respecté les consignes de confinement données en début d'année.

Les autorités danoises affirment avoir stoppé toutes les exportations de volailles produites dans la Fionie, la région du centre du Danemark où se trouve l'élevage. Elles craignent maintenant une conséquence pour les exportations de tout le pays.


source


1° mise à jour:   Voici une carte présentant actuellement les zones de surveillance relatives à l'influenza aviaire:


En suivant ce lien, vous aurez accès à la page des services vétérinaires danois présentant des informations destinées au public. (chronologie des cas, liste des espèces touchées par ce virus) cliquez ici



Note RYBACK: Juste un petit problème, l'incubation du virus semble soit devenir plus longue car depuis le début d'année, rien ne s'est déclaré, ou alors les volailles sont mortes et ont été remplacées (rôle des services vétérinaires le cas échéant ?) ou alors on nous prend pour des lapins de 6 semaines en voulant masquer une situation pour des points de vue économique, et cela je peux le comprendre mais dire qu'il s'agit des conséquences d'un non respect du confinement datant du début de l'année, c'est trop gros......

Publié dans H5N1 EN EUROPE

Commenter cet article

ryback 19/05/2006 21:24

Le temps d'incubation du virus est de 2 à 7 jours il me semble - Une fois contaminé, les hotes sont rapidement malades et la mort survient dans les 48  heures maxi. Donc la source contagieuse doit être dans les environs du foyer initial.....Enfin c'est une hypothèse.....

YG 19/05/2006 17:22

Le confinement a été mis en place en début d'année, c'est vrai, mais le contact oiseaux sauvages / domestiques aurait pu avoir lieu beaucoup plus tard plus tard.