Souche H7 découverte dans un élevage britannique.

Publié le par ryback

LONDRES - Des analyses ont révélé la présence d'un virus de la grippe aviaire chez des volailles d'un élevage de l'est de l'Angleterre. Le H5N1 avait été détecté pour la première fois en Grande-Bretagne au début du mois sur un cygne découvert mort en Ecosse.

Les premiers tests laissent penser que les volailles dont les tests ont été rendus publics mercredi sont atteintes d'une souche de virus H7 et non de la souche H5N1, hautement pathogène, a précisé le département britannique de l'environnement, de l'alimentation et des affaires rurales. De nouvelles analyses sont en cours.



L'apparition d'une épidémie de H7N7 avait entraîné l'abattage de 30 millions de volailles néerlandaises en 2003, soit plus du tiers de l'ensemble des volailles alors élevées aux Pays-Bas.

Source

Publié dans H5N1 EN EUROPE

Commenter cet article