Pandemic fatigue ou comment rester sur nos gardes ?

Publié le par ryback

Cette nouvelle expression a, semble-t-il,  fait le tour des congrès de virologie du monde entier. Elle indique la crainte des spécialistes face à la démobilisation d'une opinion publique mondiale lassée de s'entendre menacée d'un risque de pandémie aviaire qui tarde à arriver.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS), les Etats, les fabricants de vaccins et les spécialistes de virologie demeurent sur le qui-vive face au risque de voir se répéter un scénario du type grippe espagnole de 1918 qui fit 40 millions de morts.

A l'occasion de la 3ème conférence sur la grippe organisée à Faro (Portugal) du 14 au 17 septembre, un des médecins présents a fait l'expérience suivante:

Aux mille congressistes réunis en plénière, il a demandé " combien croyaient que la pandémie allait éclater en 2009 ?". Moins d'un quart des scientifiques présents se sont risqués à lever la main. " Combien pensent qu'elle éclatera dans les cinq ans ?" Les deux tiers de la salle ont levé la main.

La pandémie adviendra. Quand ? Mystère !

Merci de lire la suite de cet article rédigé par Yves Mamou sur le site du monde en cliquant sur le lien suivant:




Publié dans Divers

Commenter cet article