INDONESIE: Quand périodicité rime avec retard: on ne s'étonne plus !

Publié le par ryback

Le 9 septembre 2008 le ministère de la Santé indonésien a rapporté la mort de 2 hommes par le virus H5N1 au cours des 3 derniers mois. Il s'agit donc de la première annonce officielle du gouvernement depuis début juin suite à son avis de publier non pas les informations au cas par cas mais en une mise à jour périodique.

Ces deux cas ont déjà été rapportés par la presse. Le ministère de la Santé a indiqué que l'une des deux victimes était âgé de 20 ans et est décédé le 31 juillet alors que les informations de la presse faisait état d'un jeune homme de 19 ans.


L'autre cas est un homme, chauffeur de camion, âgé de 38 ans et originaire de la province de Banten. il est tombé malade le 4 juillet et a été hospitalisé 5 jours plus tard. Il est mort le 10 juillet.

Les tests sur des échantillons provenant de volailles dans le voisinage de ce dernier cas humain ne sont toujours pas communiqués.

Le ministère de la Santé indique également qu'aucun cas de transmission d'homme à homme n'a été démontré ces derniers temps.


Note ryback: Cette "stratégie indonésienne" d'annoncer les cas humains plusieurs mois après me semble complètement dingue. S'agissant d'un virus particulièrement surveillé, le RSI ne peut il pas forcer ce pays à communiquer en temps reel ses cas humains. Ce serait plus clair et permetterait d'avoir une vision à court terme.

L'annonce de ces deux décès porte les chiffres du pays à 137 cas dont 112 décès. Néanmoins, les statistiques OMS ne font état que de 135 cas et aux 110 décès. (attente de confirmation pour la prise en compte)

source:
http://www.cidrap.umn.edu/

Publié dans H5N1 EN ASIE

Commenter cet article