La Chine accepte de fournir des échantillons

Publié le par ryback

Note ryback: Après plusieurs jours de travail, un accord semble enfin être intervenu:


La Chine, accusée de retarder l'élaboration d'un vaccin contre la grippe aviaire en retenant ses informations, a accepté de fournir à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) des échantillons prélevés sur des animaux atteints de la maladie, a annoncé mercredi l'OMS.

L'agence espère recevoir une vingtaine d'échantillons dans les semaines à venir, a indiqué lors d'une conférence de presse le Dr. Julie Hall, du bureau de l'OMS à Pékin.

Ces échantillons sont essentiels en vue de l'élaboration d'un vaccin. Les experts internationaux critiquaient jusqu'à aujourd'hui le gouvernement chinois, accusés de garder pour lui ses informations afin que les scientifiques chinois soient les premiers à élaborer ce vaccin, qui s'avérerait très lucratif.
source

Commenter cet article

ryback 25/03/2006 19:13

C'est une des solutions pour déjà arriver à obtenir des souches de ce virus et pour pouvoir peut être le vaincre.....

bernard 25/03/2006 18:28

Ce pourrait être l'une des leçons que le H5N1 va apprendre à l'humanité : la coopération mondiale au delà des intérêts immédiats de chacun. En novembre une dizaine de pays autour de la Mer Noire, de la Turquie à la Grèce, la Russie, l'Ukraine, la Géorgie...ont décidé de se communiquer sans délais leurs informations malgré leurs différents.  C'est bien.Les migrateurs qui ignorent les frontières contraignent les humains à faire de même...