Exercice Mercredi et Jeudi en FRANCE.

Publié le par ryback

Les autorités vont simuler mercredi et jeudi un épisode épidémique "très grave" de grippe aviaire sur le sol français avec transmission interhumaine lors d'un exercice national destiné à tester l'état de préparation et les réactions des autorités et des différents acteurs.

Cet exercice national, baptisé "Pandémie grippale 06", a été présenté lundi à la presse par le délégué interministériel à la lutte contre la grippe aviaire, le professeur Didier Houssin, en présence du préfet Bernard Boubé, directeur du département "protection et sécurité de l'Etat" au Secrétariat général de la Défense nationale (SGDN).

La simulation, qui fera appel à plus de 300 personnes, notamment des cadres des ministères et des administrations centrales, ainsi que des panels représentant les professions de santé et l'opinion publique, se déroulera en deux temps: une phase à dominante sanitaire le mercredi après-midi gérée au ministère de la Santé, puis, après une aggravation et une dégradation de la situation, une phase plus globale le jeudi matin, pilotée par le ministère de l'Intérieur.

"Il s'agit de mettre en situation les responsables du pays -politiques et administratifs- et de voir comment les mesures qui ont été prévues dans le plan permettront de freiner l'épidémie", a expliqué le Pr Houssin lors d'un point de presse au ministère de la Santé.

"Cette épidémie tendant à s'aggraver au fur et à mesure du déroulement de l'exercice, la société se trouvant en situation difficile, le lendemain, c'est sous le pilotage du ministre de l'Intérieur que la gestion de cette crise est assumée".

L'exercice devrait être peu spectaculaire. Il se déroulera en salles (cellules de crise, salles d'experts, salles de presse) dans les deux ministères. Toutefois, promet le Pr Houssin, "le scénario sera assez riche, donc assez stimulant". Les éléments de ce scénario, avec une succession rapide d'événements, seront donnés aux journalistes "au fur et à mesure du jeu".

"L'option a été prise de la plus totale transparence", a promis le Pr Houssin, en disant même "espérer que nous commettrons quelques erreurs" pour mieux en tirer les enseignements et adapter le plan gouvernemental en conséquence.

Outre l'aspect sanitaire, l'impact sur le système économique et la vie sociale dans son ensemble sera également testé: prise en charge des malades, fonctionnement des établissements de santé, fermeture ou non des établissements d'enseignement, répercussions sur les transports en commun, préserver la sécurité des personnes et des stocks, veiller à la continuité de secteurs stratégiques tels que l'alimentation, l'énergie, les déchets ou l'eau.

source

Commenter cet article

anne 15/03/2006 09:58

exo reporté