Un chat porteur du virus en ALLEMAGNE.

Publié le par ryback

Un chat retrouvé mort sur l'île de Rügen, dans le Nord-Est de l'Allemagne, était porteur du virus H5N1 de la grippe aviaire, a annoncé mardi le laboratoire allemand de santé animale.

Il s'agit de la première contamination d'un mammifère en Europe. "On sait déjà en Asie que des chats peuvent être contaminés s'ils mangent des oiseaux contaminés" par le virus, a précisé le laboratoire Friedrich Loeffler, basé à Riems. Le virus avait ainsi été détecté début 2004 en Thaïlande chez une panthère longibande et deux chats domestiques, tous trois morts, ainsi que chez un tigre blanc, qui a guéri.

Le virus "peut éventuellement infecter d'autres espèces animales", précise en effet le site Internet interministériel consacré à la grippe aviaire. Et de citer "le porc, des mammifères aquatiques (phoque, baleine) et terrestres (cheval, vison) et de manière beaucoup plus rare, avec des circonstances particulières : les félidés, les mustélidés (furet, hermine...)". Peuvent également être contaminés "tous les animaux de laboratoire (souris, rat, furet, cobaye, voire lapin), sous certaines conditions", ajoute le site, "sans compter une infection possible du chien par un sous type H3N8".

Le félin a été découvert à proximité de la baie de Wittow, où de nombreux oiseaux morts avaient été retrouvés ces derniers jours.

Toutes les personnes de cette région possédant des chats sont invités à ne pas les laisser circuler en liberté à l'extérieur.

Le nombre confirmé d'oiseaux sauvages infectés par le H5N1 en Allemagne s'élève désormais à 129, dont 121 ont été enregistrés rien que dans l'Etat régional du Mecklembourg-Poméranie occidentale, en grande majorité sur l'île de Rügen.

source

Publié dans H5N1 EN EUROPE

Commenter cet article

Gérarddesaintmars 05/03/2006 10:34

S'agissant de la transmission du virus H5N1 aux mammifères j'avais mis de côté la dépêche suivante de nov 2005 ; je n'ai rien vu depuis se rapportant à cette suspicion d'évolution du virus :
""""""""""""""""Dimanche 13 Novembre 2005
 

HANOI (Reuters) - Des experts vietnamiens ont relevé une mutation préoccupante de la souche H5N1 du virus de la grippe aviaire, qui pourrait se développer ainsi plus facilement chez les mammifères, rapporte le journal en ligne Vnexpress. L'analyse de 24 échantillons du virus prélevés sur des hommes et des animaux montre une variation significative de l'antigène sur les protéines de surface de la grippe, les molécules HA et NA. Ces changements pourraient résulter en l'apparition de virus pandémiques, déclare le directeur du département de biologie moléculaire de l'institut Pasteur, où se concentre la recherche sur la grippe aviaire au Vietnam. Cao Bao Van ajoute que l'étude montre également une mutation du gène PB2 sur un échantillon de virus prélevé sur un patient décédé de la maladie cette année. Cette mutation permettrait un développement plus efficace du virus chez les mammifères. La fonction exacte du gène PB2 n'est pas totalement élucidée mais les scientifiques pensent qu'il agit sur une enzyme qui contraint elle-même le système moléculaire de la cellule hôte à produire davantage de virus. L'étude note encore que le virus a développé une certaine résistance aux agents antigrippaux Amatadine et Rimantadine.
""""""""""""""""Bien cordialement

Le Drakkar Bleu Noir 01/03/2006 13:32

Bonjour à tous ce virus H5N1 est vraiment virulent. chacun pourra lire ce que l'oms disait en 1972 sur des infections de chats qui n'avaient rien développé comme sympthomes. http://influenza_h5n1.vosforums.com/viewtopic.php?p=5635&sid=123ea44a4472b2f3b785af1c9648fa53#5635