Les oeufs et le virus H5N1, règles alimentaires pour éviter de contracter le virus.

Publié le par ryback

Oeufs: Le virus de la grippe aviaire peut être présent dans et sur les oeufs. Normalement, les oiseaux malades ne pondent plus, mais le virus peut se trouver dans l’albumine, le jaune ou encore à la surface des oeufs pondus au premier stade de la maladie. Le virus survit suffisamment longtemps (voir température de survie ci-dessus) sur les oeufs pour être répandu largement.

source: http://www.who.int/foodsafety/fs_management/No_02_Avianinfluenza_Dec04_fr.pdf

page 02/03.

D'ailleurs dans cette même rubrique, voici 5 règles à appliquer selon l' OMS pour éviter une contamination:

Mesures de bonnes pratiques d’hygiène recommandées pour éviter la propagation du virus par les aliments: (extrait des "5 clefs pour des aliments plus sûrs" de l’OMS) :

Séparez bien la viande crue des autres aliments pour éviter de les contaminer: Ne réutilisez pas pour d’autres aliments les mêmes planches à découper et couteaux. Ne manipulez pas la viande crue et les autres aliments en même temps et ne replacez pas la viande cuite sur le même plat ou sur la même surface sur laquelle elle était avant la cuisson. N’utilisez pas d’oeufs crus ou cuits à la coque dans des préparations qui ne vont pas être cuites ultérieurement.

• Prenez l’habitude de la propreté et lavez-vous les mains régulièrement: Après avoir manipulé du poulet cru congelé ou décongelé, ou des oeufs, lavez-vous bien les mains avec du savon ainsi que les surfaces et le matériel en contact avec la viande crue.

• Bien cuire: Une bonne cuisson de la viande de volaille inactive les virus. Vous assurer que la viande de volaille atteigne 70°C ou que la chair ne soit plus rose. Les jaunes d’oeufs ne doivent pas être liquides.

 

Commenter cet article