RUSSIE: H5N1 détecté dans un élevage à KRASNODAR.

Publié le par ryback

Le virus H5N1 a été détecté dans un élevage de la région de Krasnodar, dans le sud-ouest de la Russie.

410 poulets sont morts et 414 ont dû être tués dans cet élevage, situé dans le village de Razdolnoïé.

La ferme a été mise en quarantaine.

krasnodar.jpg



"Les volailles de cet élevage étaient vendues sur un marché local, mais il est peu probable que les poulets contaminés aient été mis en vente. Nous avons très vite pris des mesures", a assuré le porte-parole.

Les autorités russes soupçonnent des oiseaux exotiques importés illégalement dans la capitale russe d'être à l'origine de la grippe aviaire détectée dans la région de Moscou il y a plusieurs mois.

A l'époque, les organismes compétents pensaient donc que ce virus a été apporté par des oiseaux exotiques illégalement amenés d'Azerbaïdjan, d'Iran ou de la région de Krasnodar".
 
Les autorités précisent régulièrement depuis le début de la crise en fin de semaine dernière qu'aucun cas de grippe aviaire chez l'homme n'a été constaté en Russie.

Néanmoins, le médecin chargé des questions de santé publique du pays Guennadi Onichtchenko a annoncé mercredi après-midi que toute personne présentant des symptôme de forte grippe ou d'infection des voies respiratoires aiguë subira un test du virus H5N1.

"Cela est indispensable afin de repérer les possibles infections au virus de la grippe aviaire dès les premiers stades et d'assurer aux malades les soins médicaux les plus efficaces possibles", a déclaré M. Onichtchenko au cours d'une réunion de l'administration de Moscou, cité par l'agence Ria Novosti.

"Tous les malades suspectés d'être atteints de la grippe aviaire seront hospitalisés dans les hôpitaux numéro un et deux", a pour sa part indiqué le chef des services de santé de la capitale Andreï Seltsovski énumérant une série d'autres établissements "au cas où il n'y aurait plus de place" dans les deux premiers hôpitaux, selon Ria Novosti.

D' autres cas de contamination de volailles par le virus H5N1 ont été signalés dans deux basses-cours de la république russe des Adygués (sud de la Russie), ont indiqué mercredi les services vétérinaires, sans préciser s'il s'agissait de la souche hautement pathogène et potentiellement dangereuse pour l'homme dite asiatique.

Les autorités russes se demandaient également si le virus détecté dans la région de Moscou ne s'était pas étendu vers la région adjacente de Kalouga où des volailles sont également mortes récemment. Mais la présence du H5N1 dans cette région "n'a pas été confirmée", ont indiqué les services vétérinaires, dans un communiqué diffusé mercredi soir.

La présence de la souche dite asiatique du virus H5N1 a été confirmée dans plusieurs districts de la région de Moscou où au total 333 oiseaux d'élevage sont récemment morts, selon le ministère des Situations d'urgence.

Les autorités estiment qu'une partie au moins des volailles contaminées dans la région de Moscou ont été achetées sur le Marché aux oiseaux de la capitale.

Source: forum influenza h5n1 via
TV5

Note: 

Nous constatons que la situation russe présente quelques curiosités concernant le nombre de foyers et leur localisation.
 
On part d'une info bien précise et on se retrouve avec des ramifications éventuelles entre le marché des volailles de moscou, la région de Kalouga, la république des adygués et la zone de Krasnodar déjà connue pour des foyers H5N1.


Commenter cet article