L'Indonésie accusée d'avoir dissimulé des cas de grippe aviaire.

Publié le par ryback

Source Reuters.

Les autorités indonésiennes ont "dissimulé et ensuite négligé" pendant deux ans une épizootie de grippe aviaire affectant la volaille, et elle s'est dès lors propagée au volatiles et ensuite aux humains, écrit le Washington Post.

Selon un microbiologiste indonésien cité par le journal, les autorités ont mis en doute que le virus en cause soit le H5N1, et elles ont ensuite manifesté peu d'empressement à combattre l'épizootie.
Le virus s'est dès lors propagé pendant deux ans, sans que l'opinion publique soit au courant jusqu'à ce que des personnes soient contaminées.

"Si le gouvernement avait agi plus vite pour l'éradiquer, il n'y aurait pas eu d'épizootie. Ils ont perdu beaucoup de temps", a déploré Chairul Nidom, le microbiologiste.

Le journal cite aussi Tri Satya Putri Naipospos, ancienne directrice des services vétérinaires indonésiens, selon laquelle des poulets infectés par le H5N1 ont commencé à mourir en 2003 en Indonésie, mais le gouvernement a étouffé l'affaire sous la pression des producteurs de volailles.
"Ils ont dit 'c'est mieux de tout faire discrètement. Faisons une opération cachée, silencieuse'.

Elle a été limogée en septembre. Elle avait déclaré à l'époque à Reuters que le ministre avait considéré qu'elle avait "échoué dans sa gestion de la grippe aviaire".

A l'époque, une des raisons évoquées auraient été , "nous ne voulons pas donner trop de publicité à la grippe aviaire en raison des répercussions sur nos exploitations agricoles. Les prix ont terriblement chuté

Note ryback: Ce scénario pourrait bien être encore à l'ordre du jour si des foyers nouveaux se déclaraient dans certains pays pauvres.

Source de l'article ici

Publié dans H5N1 EN ASIE

Commenter cet article

gunnar 27/10/2005 22:15

De quoi parlons nous ? D'un virus grippal hautement pathogène H5N1 qui depuis 1999 a provoqué 61 décès humains dans le monde suite à des contaminations qui hélas concernent le plus souvent les personnes en contact direct avec les foyers.  


En France, la grippe aviaire est une maladie animale connue notamment dans des élevages de canards du Sud Ouest où le virus H5 faiblement pathogène a déjà été identifié (cf rapport du groupe de travail de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments sur les risques de transmission à l'homme des virus influenza aviaires ; www.afssa.fr). Aucune information n'avait été faite sur cette surveillance classique et les méthodes de lutte connues. Cette absence de transparence risque de semer la confusion et contraste avec la communication affichée par le Gouvernement. Faute d'avoir expliquer les choses simplement en dehors des crises, l'équipe de Galouzeau a préféré jeter de l'huile sur le feu. gèrent tout de l'aliment à l'abattoir.

Pour mémoire, chaque année, la "classique" grippe saisonnière tue en moyenne 1 700 personnes en France.

Glua 26/10/2005 07:44

bonjour,
il faut faire plus attention aux medias qu'a un virus qui n'existe pas sous nos contrées... Et qui fait beaucoup beaucoup moins de dégats que les véhicules pour ne citer qu'eux...
Bonne journée à vous

alain 26/10/2005 07:23

on ne peut plus lire sur "absense d'article"(commentaire)c'est dommage pour l'info

eman 26/10/2005 07:18

Bonjour,
Il N'est PAS nécessaire de manger du poulet pour (sur)vivre. Pas de consommateurs:pas d'usines à viande. Donc problème résolu ! Facile ;)
A bon entendeur

peregrina touque 25/10/2005 23:16

x