En Loire-Atlantique, surveillance renforcée pour les oiseaux migrateurs

Publié le par ryback

La surveillance des oiseaux migrateurs a été renforcée sur le Lac de Grand-Lieu, au sud de Nantes, où les fréquences de prélèvements sur les oiseaux ont été augmentées pour dépister tout risque d'apparition du virus H5N1 de la grippe aviaire.

Contrairement aux idées reçues, la migration des oiseaux ne se fait pas uniquement dans le sens nord-sud, explique Alain Caizergues. "Les oiseaux qui arrivent ici viennent pour près de 10% de l'est de l'Oural et en très faible quantité aussi de Turquie. Nous soupçonnons en effet des déplacements est-ouest, les oiseaux étant attirés par la douceur atlantique", note l'ingénieur, responsable du programme national de suivi des migrations des canards plongeurs à l'ONCFS.

"Au moins 90.000 canards et oies transitent chaque hiver par le lac", selon Alain Caizergues, selon qui la période la plus à risque pour la propagation du virus de la grippe aviaire sera fin février, avec le retour des oiseaux migrateurs d'Afrique de l'Ouest.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ZOUZOU 20/10/2005 22:32

passionnant ! c'est la première fois que j'entends parler d'une telle migration de Turquie jusqu'en Loire Atlantique

ryback 20/10/2005 19:12

Re zouzou, exact, bonne mémoire. Un article traitait de l'info ici. la quarantaine avait été efficace sachant que la maladie de newcastle présente les mêmes symptomes que le H5N1.
article ici
http://influenza.h5n1.over-blog.com/article-854127.html
Amicalement.

ZOUZOU 20/10/2005 18:47

C4EST INT2RESSANT? PARCE QUE CET 2T2? C4EST L0 QU4IL Y A EU EN France la maladie de Nexcastle dans un élevage de faisans et de cailles. Périmètre de 3km autour, le virus fut éradiqué.