Un premier test négatif concernant la GRECE.

Publié le par ryback

Bruxelles. Source AFP.

La commission européenne, qui a demandé les tests concernant la situation en GRECE a annoncé que les résultats ne prouvent pas la présence de la variété du virus H5N1 en Grèce.

 "En ce moment nous ne pouvons pas exclure la présence de la grippe aviaire en Grèce et dans le secteur," indique Ahrenkilde Hansen porte-parole de la Commission.

En effet, le test ne concerne qu'un échantillon suspecté et cet échantillon se révèle négatif, mais la porte parole de la commission indique que "d'autres tests sont exigés". "par conséquent, les mesures conservatoires demeurent en place,".

Publié dans H5N1 EN EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

peregrina touque 20/10/2005 15:06

Je suis globalement d'accord avec Yannick et David.

david 20/10/2005 14:55

En effet... transmettre ce genre de démenti peu plausible alors que le H5N1 a été détecté en Turquie et se répand inconstestablement vers l'ouest équivaut vraiment à prendre les citoyens pour des... oui, des cons.

Au final, tel sera pris qui croyait prendre, car ce n'est pas ce genre d'attitude qui nous (re)donnera confiance en les élites européennes, de plus en plus décriées...

Yannick Comenge 20/10/2005 14:40

Nous devons bien comprendre que nous sommes passés d'une communication bonne enfant et démocratique à une communication restreinte et controlée. Donc pour des raisons que je trouve irresponsable, on tergiverse au lieu de donner à la population des informations logiques. AU lieu d'appaiser stupidement une population tout de meme éduquée et adulte on préfere infantiliser et ne pas communiquer. Mieux vaudrait préparer les gens à porter des masquer ou montrer deja les gestes à faire ou ne pas faire car on a l'impression que les corps de santé européens sont en train de construire une Ligne Maginot avec toute la déception que cela comporte. Il faut changer de méthode de communication pour prendre les gens en adulte et expliquer que le retard pris pour produire le Tamiflu est sérieux. Il faut expliquer clairement les choses! Ceux qui légitimise une communication de "papa" auront à répondre de leur méthode si les choses ne vont pas dans le bon sens.

Yannick Comenge